Développez votre culture & vos compétences informationnelles !

Depuis 1995, nous évoluons officiellement dans une « société globale de l’information ». Pour l’historique de cette notion devenue concept, nous vous invitons à parcourir l’article suivant. Cette lecture pourra être complétée utilement avec l’ouvrage « Mémento de l’information numérique » co-écrit par Jean-Philippe Accart et Alexis Rivier.
Parmi la centaine de pages que compte ce livre, nous avons sélectionné quatre citations qui nous semble bien illustrer le manque de culture informationnelle tant chez les particuliers que dans les entreprises ou les collectivités. En effet, combien sommes-nous à être conscient de ces enjeux ?

– la perte de maîtrise sur ses propres outils informatiques

« Richard Stallman, le père des logiciels informatique sous licence libre, parcourt la planète pour sensibiliser son auditoire – notamment la nouvelle génération – à l’importance de garder la maîtrise sur ses propres outils informatiques et ses données. Cette démarche n’est pas gagnée, tant les services proposés au réseau dans le nuage semblent plus séduisants et facile d’accès. » p. 46

– le « bruit documentaire » en augmentation

« La duplication de l’information n’est pas toujours un mal, c’est même une manière de la conserver. Toutefois, la duplication à satiété d’une information, le plus souvent reprise telle quelle ou avec des modifications mineures, accroît l’obésité des sources et génère du « bruit », car elle rend plus difficile la découverte d’une information originale« . p. 143

– les compétences informationnelles ou culture de l’information (en anglais information litteracy) clefs de la réussite

= »L’aptitude des individus et des groupes à faire le meilleur usage de l’information » [repris de Culture de l’information, MJ Menou Dictionnaire de l’information 3e édition].
Il semble désormais, ce qui n’avait jamais existé jusqu’à présent, que savoir trouver des informations par soi-même est une compétence clé à développer pour l’avenir.
 » p. 155

– la dépendance aux moteurs de recherche

« L’usager est dépendant des moteurs de recherche, qui fournissent ce service sans obligation et peuvent orienter les résultats à son insu. Le torrent informationnel doit être filtré, c’est le principe de base de toute recherche documentaire, mais les moteurs de recherche mettent à l’oeuvre des présupposés impossibles à contrôler puisque la taille même du réservoir rend impossible l’évolution des résultats. » p. 162

Pour ceux intéressés à développer leurs compétences informationnelles, IGE propose des formations qui peuvent soit être réalisées au sein des entreprises soit mis en place pour des particuliers dans différents lieux de formation.

Le 10/09/2014
CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *